Élevage et Dressage des pins de l'Aumônerie - Corrèze

Pense bête de l'initié


Un bon article dans le magasine Chasseur de Sanglier



Limier, courant, rapprocheur

Pense bête de l'initié
Tout d'abord le chien capable de suivre des voies de nuit, dites froides ou hautes de démarque de façon différente selon son emploi précis. Le limier est spécifiquement éduqué pour rester muet lorsqu'il est à trait de limier ou à la botte, c'est à dire tenu à la longe.

Par conséquent un courant qui donne de la voix ne peut donc pas être limier, mais un chien de pied. Le dressage est simplement différent du limier et du chien courant.

Le rapprocheur est quand à lui le même chien mais qui saura remonter la voie à partir du passage préalablement repéré,  jusque la bauge ou il lancera l'animal.

 

voie chaude et froide

Sur une voie chaude ou froide le chient crie ou se récrie et n'aboie que s'il se trouve devant une bête qui lui tient tête au ferme. Donc dans l'action le courant qui donne de la voix appelle ses congénères.

Le chien quand à lui peut être babillard, il rengaille s'il recule et se réccrie sur des voies déjà chassées, et devient musard lorsqu'il à tendance à crier en bout de voie.

S'il chasse une voie sans crier, il est dit céleur, ce qui autrefois le conduit à la pendaison.